J’explique la chute du « e » muet dans le mot « de », avec des exemples tirés de la vidéo « On s’envole pour Penang » :

  • beau­coup d’pays = beau­coup de pays
  • plein d’cochonneries = plein de cochon­ne­ries
  • pas besoin d’manger = pas besoin de man­ger

Pour en savoir plus :

Hélène Cormier

Je m’appelle Hélène, je suis prof de français et je voyage beaucoup. Je fais ces vidéos dans le but d'aider ceux et celles qui apprennent le français. J'espère que vous trouverez mes vidéos intéressantes et qu'elles vous permettront d'améliorer votre compréhension orale dans le plaisir !

Tous les articles

Commentez

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je m’appelle Hélène, je suis prof de français et je voyage beaucoup. Je fais ces vidéos dans le but d'aider ceux et celles qui apprennent le français. J'espère que vous trouverez mes vidéos intéressantes et qu'elles vous permettront d'améliorer votre compréhension orale dans le plaisir !

Infolettre



Facebook Pagelike Widget