Je me rap­pelle de la meilleure crème gla­cée que j’ai man­gée, à Damas, en Syrie.

Transcription

Bon­jour ! Je m’appelle Hélène et aujourd’hui je me rap­pelle de la crème gla­cée en Syrie.

Donc aujourd’hui, je veux te racon­ter la meilleure crème gla­cée que j’ai man­gée.

Pre­miè­re­ment, la crème gla­cée, c’est le mot cana­dien pour « glace ». Donc un des­sert gla­cé fait avec de la crème. Et la meilleure que j’ai man­gée, c’était à Damas, en Syrie.

Pou­quoi on est allés en Syrie ? Parce que, en 2009-2010, Dan et moi on a fait un voyage autour du monde. Donc, on a voya­gé dans plu­sieurs pays. Et en 2010, on était ren­dus à Istan­bul, en Tur­quie, qu’on a ado­ré. Et la Syrie, c’était tout près de la Tur­quie, et on a déci­dé d’aller pas­ser deux semaines en Syrie.

Et on a ado­ré la Syrie ! Bien sûr, c’était avant la guerre : la guerre a com­men­cé en 2011. Et c’est très triste, d’ailleurs.

Donc, pen­dant qu’on était à Damas, la capi­tale de la Syrie, on a enten­du par­ler de la crème gla­cée Bak­dash. C’est le nom du maga­sin, Bakash. Et Bak­dash, c’est situé dans le souq.

Donc, c’est un beau souq moderne, pas comme le souq de… d’Alep, qui est très vieux. Ou qui était. Donc, dans le souq de Damas, il y a beau­coup de bou­tiques. Et il y a aus­si, connec­tés avec le souq, il y a les cara­van­sé­rails.

Ça, c’est où les cara­vanes allaient s’arrêter pour pas­ser la nuit à l’époque où tous le trans­port se fai­sait par cara­vane, à dos de cha­meau. Donc, on a aus­si visi­té les cara­van­sé­rails, où avant, il y avait les cha­meaux. Et on voit encore les belles petites mon­tagnes d’épices de toutes les cou­leurs. Le souq et les cara­van­sé­rails, c’est vrai­ment cool.

Donc, le maga­sin Bak­dash, il est dans ce souq. Et quand on entre, on voit les hommes, des gros et grands hommes avec des gros bras qui battent la crème gla­cée !

(Dan : C’est lui qui fait ça !)

Donc, c’est assez impres­sio­nant de voir ces hommes battre la crème gla­cée comme ça. Et le son, ou la musique que ça fait aus­si, c’est cool !

Et, euh… Cette crème gla­cée contient une gomme mas­tic qui donne de la tex­ture. Donc, c’est pour ça que c’est aus­si inté­res­sant et que la struc­ture est aus­si unique.

Quand on sert la crème gla­cée, nor­ma­le­ment ils vont mettre des pis­taches des­sus. Peut-être d’autres noix, je me sou­viens pas, mais cer­tai­ne­ment, il y avait des pis­taches.

Donc, quand on a fini de man­ger notre déli­cieuse crème gla­cée, on peut conti­nuer à se bala­der dans le souq, ou on peut sor­tir du souq. Mais il fait très chaud ! C’était au mois d’avril, je pense, ou au mois de mai. Donc, il com­men­çait déjà à faire très chaud et pour pro­té­ger les voi­tures, sou­vent, les gens mettent des tapis sur le toit et sur le capot de la voi­ture pour les pro­té­ger du soleil. Et, bien sûr, la Syrie, c’est au Moyen-Orient, donc il y a de très beaux tapis par­tout. Des tapis à vendre qui sont accro­chés aux murs.

Et dans le souq, il y a beau­coup de cafés. Nor­ma­le­ment, au Moyen-Orient, on ne boit pas beau­coup d’alcool, offi­ciel­le­ment, mais on boit beau­coup de café, et on mange beau­coup de crème gla­cée. Donc, il y a des cafés par­tout, et on peut aus­si trou­ver de la crème gla­cée par­tout, très bonne, mais pas aus­si bonne que Bak­dash !

Tout le monde mange tou­jours de la crème gla­cée en Syrie parce qu’il fait chaud.

Je me suis d’ailleurs deman­dé si Bak­dash était encore ouvert, à cause de la guerre en Syrie et j’avais trou­vé des cri­tiques sur Tri­pAd­vi­sor qui dataient, je pense, de 2016 ! Donc, le maga­sin… la bou­tique Bak­dash et le souq sont encore là, pro­ba­ble­ment parce qu’ils sont dans une zone contrô­lée par le Gou­ver­ne­ment, donc moins affec­tée par la guerre.

Donc, euh… si la guerre finit par se ter­mi­ner un jour, je te recom­mande d’aller man­ger une déli­cieuse crème gla­cée chez Bak­dash, à Damas, en Syrie.

Donc voi­là, c’est tout pour mon his­toire de crème gla­cée en Syrie. La pro­chaine fois, je vais te par­ler des chèvres en plein centre-ville de Kol­ka­ta, en Inde !

Traduction anglaise

Fran­çaisEnglish
Bon­jour ! Je m'appelle Hélène et aujourd'hui je me rap­pelle de la crème gla­cée en Syrie.Hi ! My name is Helene, and today, I'm remem­be­ring the ice cream in Syria.
Donc aujourd'hui, je veux te racon­ter la meilleure crème gla­cée que j'ai man­gée.So today, I want to tell you about the best ice cream I've ever had.
Pre­miè­re­ment, la crème gla­cée, c'est le mot cana­dien pour "glace". Donc un des­sert gla­cé fait avec de la crème. Et la meilleure que j'ai man­gée, c'était à Damas, en Syrie.First of all, "crème gla­cée," that's the French Cana­dian term for ice cream, what the French call "glace." So, a fro­zen des­sert made from cream. And the best I've ever had was in Damas­cus, Syria.
Pou­quoi on est allés en Syrie ? Parce que, en 2009-2010, Dan et moi on a fait un voyage autour du monde. Donc, on a voya­gé dans plu­sieurs pays. Et en 2010, on était ren­dus à Istan­bul, en Tur­quie, qu'on a ado­ré. Et la Syrie, c'était tout près de la Tur­quie, et on a déci­dé d'aller pas­ser deux semaines en Syrie.Why did we go to Syria ? Because in 2009-2010, Dan and I went on a trip around the world. So we tra­ve­led to many coun­tries. And in 2010, we made it to Istan­bul, Tur­key, which we loved. And Syria was right next door to Tur­key, so we deci­ded to spend two weeks in Syria.
Et on a ado­ré la Syrie ! Bien sûr, c'était avant la guerre : la guerre a com­men­cé en 2011. Et c'est très triste, d'ailleurs.And we loved Syria ! Obvious­ly, it was before the war ; the war star­ted in 2011. It's real­ly sad, obvious­ly.
Donc, pen­dant qu'on était à Damas, la capi­tale de la Syrie, on a enten­du par­ler de la crème gla­cée Bak­dash. C'est le nom du maga­sin, Bakash. Et Bak­dash, c'est situé dans le souq.So, while we were in Damas­cus, the capi­tal of Syria, we heard about Bak­dash ice cream. That's the name of the shop : Bak­dash. And Bak­dash can be found in the souq.
Donc, c'est un beau souq moderne, pas comme le souq de... d'Alep, qui est très vieux. Ou qui était. Donc, dans le souq de Damas, il y a beau­coup de bou­tiques. Et il y a aus­si, connec­tés avec le souq, il y a les cara­van­sé­rails.It's a beau­ti­ful souq. A modern souq... unlike Aleppo's, which is very old. Or was, I should say. So, in the souq in Damas­cus, there are many shops. And also, connec­ted to the souq are the cara­van­se­rais.
Ça, c'est où les cara­vanes allaient s'arrêter pour pas­ser la nuit à l'époque où tous le trans­port se fai­sait par cara­vane, à dos de cha­meau. Donc, on a aus­si visi­té les cara­van­sé­rails, où avant, il y avait les cha­meaux. Et on voit encore les belles petites mon­tagnes d'épices de toutes les cou­leurs. Le souq et les cara­van­sé­rails, c'est vrai­ment cool.That's where the cara­vans used to stop for the night back when goods were trans­por­ted by cara­vans, on camel­back. And so, we also visi­ted the cara­van­se­rais, where there used to be camels. And you can still see the pret­ty lit­tle spice mounds, full of colors. The souq and the cara­van­se­rais are real­ly cool.
Donc, le maga­sin Bak­dash, il est dans ce souq. Et quand on entre, on voit les hommes, des gros et grands hommes avec des gros bras qui battent la crème gla­cée !So, the shop cal­led Bak­dash, it's in this souq. And when you go in, you see these guys, these big, mus­cu­lar guys with big arms, bea­ting the ice cream !
(Dan : C'est lui qui fait ça !)(Dan : he's the one doing that!)
Donc, c'est assez impres­sio­nant de voir ces hommes battre la crème gla­cée comme ça. Et le son, ou la musique que ça fait aus­si, c'est cool !It's pret­ty impres­sive, seeing those men beat ice cream like that. And the sound, the music they make, too, it's real­ly cool !
Et, euh... Cette crème gla­cée contient une gomme mas­tic qui donne de la tex­ture. Donc, c'est pour ça que c'est aus­si inté­res­sant et que la struc­ture est aus­si unique.And, uh... This ice cream contains mas­tic gum, which gives it tex­ture. So, that's why it's so inter­es­ting and the tex­ture is so unique.
Quand on sert la crème gla­cée, nor­ma­le­ment ils vont mettre des pis­taches des­sus. Peut-être d'autres noix, je me sou­viens pas, mais cer­tai­ne­ment, il y avait des pis­taches.When they serve the ice cream, they nor­mal­ly put pis­ta­chios on it. Maybe other nuts as well, I don't remem­ber... But defi­ni­te­ly pis­ta­chios.
Donc, quand on a fini de man­ger notre déli­cieuse crème gla­cée, on peut conti­nuer à se bala­der dans le souq, ou on peut sor­tir du souq. Mais il fait très chaud ! C'était au mois d'avril, je pense, ou au mois de mai. Donc, il com­men­çait déjà à faire très chaud et pour pro­té­ger les voi­tures, sou­vent, les gens mettent des tapis sur le toit et sur le capot de la voi­ture pour les pro­té­ger du soleil. Et, bien sûr, la Syrie, c'est au Moyen-Orient, donc il y a de très beaux tapis par­tout. Des tapis à vendre qui sont accro­chés aux murs.So, when you're done enjoying this deli­cious ice cream, you can keep strol­ling around the souq, or you can exit the souq. But it's real­ly hot out­side ! We went in April, I think. Or maybe it was May. So it was alrea­dy get­ting pret­ty hot and to pro­tect the cars, often, people lay car­pets on the roofs and hoods of the cars, to shield them from the sun. And of course, Syria is a Middle Eas­tern coun­try, so there are beau­ti­ful car­pets eve­ryw­here. Car­pets for sale, hung up on the walls.
Et dans le souq, il y a beau­coup de cafés. Nor­ma­le­ment, au Moyen-Orient, on ne boit pas beau­coup d'alcool, offi­ciel­le­ment, mais on boit beau­coup de café, et on mange beau­coup de crème gla­cée. Donc, il y a des cafés par­tout, et on peut aus­si trou­ver de la crème gla­cée par­tout, très bonne, mais pas aus­si bonne que Bak­dash !And in the souq, there are many cafés. Nor­mal­ly, in the Middle East, people drink very lit­tle alco­hol, at least offi­cial­ly, but people drink a lot of cof­fee, and they eat a lot of ice cream. So there are cafés eve­ryw­here, and you can find ice cream eve­ryw­here, excellent ice cream, but not as good as Bakdash's !
Tout le monde mange tou­jours de la crème gla­cée en Syrie parce qu'il fait chaud.Eve­ry­bo­dy eats ice cream all the time in Syria because it's so hot out­side.
Je me suis d'ailleurs deman­dé si Bak­dash était encore ouvert, à cause de la guerre en Syrie et j'avais trou­vé des cri­tiques sur Tri­pAd­vi­sor qui dataient, je pense, de 2016 ! Donc, le maga­sin... la bou­tique Bak­dash et le souq sont encore là, pro­ba­ble­ment parce qu'ils sont dans une zone contrô­lée par le Gou­ver­ne­ment, donc moins affec­tée par la guerre.Spea­king of which, I was won­de­ring if Bak­dash was still in ope­ra­tion des­pite the ongoing war in Syria, and I found reviews on Tri­pAd­vi­sor dating back to 2016, I think ! So the shop... Bak­dash and the souq are still there, most like­ly because they're in a govern­ment-control­led area, so less impac­ted by the war.
Donc, euh... si la guerre finit par se ter­mi­ner un jour, je te recom­mande d'aller man­ger une déli­cieuse crème gla­cée chez Bak­dash, à Damas, en Syrie.So, uh... if the war comes to an end one day, I recom­mend you go try the fabu­lous ice cream at Bak­dash, in Damas­cus, in Syria.
Donc voi­là, c'est tout pour mon his­toire de crème gla­cée en Syrie. La pro­chaine fois, je vais te par­ler des chèvres en plein centre-ville de Kol­ka­ta, en Inde !So that's it, that's all for my tale of ice cream in Syria. Next time, I'll tell you about the goats in the middle of down­town Kol­ka­ta, in India !

Quiz

Cli­quez sur l’icône pour accé­der au quiz :

Hélène Cormier

Je m’appelle Hélène, je suis prof de français et je voyage beaucoup. Je fais ces vidéos dans le but d'aider ceux et celles qui apprennent le français. J'espère que vous trouverez mes vidéos intéressantes et qu'elles vous permettront d'améliorer votre compréhension orale dans le plaisir !

Tous les articles

Commentez

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je m’appelle Hélène, je suis prof de français et je voyage beaucoup. Je fais ces vidéos dans le but d'aider ceux et celles qui apprennent le français. J'espère que vous trouverez mes vidéos intéressantes et qu'elles vous permettront d'améliorer votre compréhension orale dans le plaisir !

Infolettre