À Per­nik en Bul­ga­rie, je découvre les kuke­ri, une tra­di­tion païenne vieille de plu­sieurs mil­liers d’années.

Transcription

Aujourd’hui, on est à Per­nik, en Bul­ga­rie. On vient de prendre le train, on est arri­vés de Sofia. C’est un voyage de 45 minutes. Et dans cette petite ville, il y a un fes­ti­val de kuke­ri. Les kuke­ri, c’est des, euh… C’est des gens qui sont dégui­sés en grosses bêtes ! Avec des cloches. On va voir ça. C’est quelque chose de très inté­res­sant, je pense, et je suis contente de pou­voir venir les voir, aujourd’hui, dans le fes­ti­val. On y va !

Atten­tion : dans cette vidéo, il y a des monstres, beau­coup de bruit et des cos­tumes faits en plumes et en peaux d’animaux !

Alors, c’est quoi, les kuke­ri ? C’est une tra­di­tion vieille de plu­sieurs mil­liers d’années. Les gens se déguisent en monstres pour faire peur aux mau­vais esprits, pour éloi­gner les mau­vais esprits. Ils font beau­coup de bruit parce que ça, ça fait peur aux mau­vais esprits. Euh… En Bul­ga­rie, chaque vil­lage a son style de cos­tume. Les cos­tumes sont faits à la main. Et ils ont tou­jours beau­coup de cloches, parce que les cloches, ça fait du bruit, pour faire peur aux mau­vais esprits. Et c’est une tra­di­tion païenne qu’on retrouve aus­si dans plu­sieurs autres pays d’Europe. Euh… Et ça res­semble même aux m…

Comme vous voyez, c’est assez extra­or­di­naire ! Euh… C’est impres­sion­nant, les dégui­se­ments, ou les… les cos­tumes. Euh… Et j’ai l’impression que c’est vrai­ment fait avec des vraies plumes  d’oiseaux et des vraies four­rures d’animaux ! Donc, déso­lée pour les végans et les végé­ta­liens et les végé­ta­riens !

Mes kuke­ri pré­fé­rés, c’est ceux-ci, qui res­semblent à Chew­bac­ca ! Leur cos­tume est fait avec le poil d’une chèvre bul­gare qui a le poil très long et qu’on élève spé­cia­le­ment pour ça.

Il y a par­tout des gens dégui­sés et qui s’amusent. Il y a une ambiance de car­na­val. Tout le monde s’amuse et par­ti­cipe. Même les enfants !

J’espère que vous avez aimé voir les kuke­ri avec moi à Per­nik en Bul­ga­rie. Ça, c’est ma cloche ! C’est quelque chose de vrai­ment cool. J’ai vrai­ment aimé ! C’est cool de voir ça parce que c’est une vieille tra­di­tion mil­lé­naire et c’est l’fun de voir que ça existe encore, même si là, ici, c’est sous forme de car­na­val. Mais dans les vil­lages, ça existe encore pour de vrai, avec tous ces cos­tumes et les cloches et tout. Et il y a vrai­ment une atmo­sphère de car­na­val, donc c’est agréable, et il y a de la bouffe par­tout. Et c’est un fes­ti­val fami­lial. Il y a plein d’enfants. Même les enfants sont en cos­tume, des fois, donc, euh… Ça vaut la peine. Ça vaut même la peine de bra­ver le froid pour venir voir ça ! Mais là on rentre à Sofia pour se réchauf­fer. Bye !

Version lente

Traduction anglaise

Fran­çaisEnglish
Aujourd'hui, on est à Per­nik, en Bul­ga­rie. On vient de prendre le train, on est arri­vés de Sofia. C'est un voyage de 45 minutes. Et dans cette petite ville, il y a un fes­ti­val de kuke­ri. Les kuke­ri, c'est des, euh... C'est des gens qui sont dégui­sés en grosses bêtes ! Avec des cloches. On va voir ça. C'est quelque chose de très inté­res­sant, je pense, et je suis contente de pou­voir venir les voir, aujourd'hui, dans le fes­ti­val. On y va !Today, we're in Per­nik, in Bul­ga­ria. We took the train to come here, we just came from Sofia. It's a 45-minute trip. And in this small town, there's a kuke­ri fes­ti­val. Kuke­ri are, um... They're people dres­sed as huge beasts ! With bells. We'll see them soon. It's real­ly inter­es­ting, I think, and I'm glad I get to see them today for the fes­ti­val. Let's go !
Atten­tion : dans cette vidéo, il y a des monstres, beau­coup de bruit et des cos­tumes faits en plumes et en peaux d'animaux !War­ning : this video fea­tures mons­ters, big noise and cos­tumes made from fea­thers and ani­mal pelts !
Alors, c'est quoi, les kuke­ri ? C'est une tra­di­tion vieille de plu­sieurs mil­liers d'années. Les gens se déguisent en monstres pour faire peur aux mau­vais esprits, pour éloi­gner les mau­vais esprits. Ils font beau­coup de bruit parce que ça, ça fait peur aux mau­vais esprits. Euh... En Bul­ga­rie, chaque vil­lage a son style de cos­tume. Les cos­tumes sont faits à la main. Et ils ont tou­jours beau­coup de cloches, parce que les cloches, ça fait du bruit, pour faire peur aux mau­vais esprits. Et c'est une tra­di­tion païenne qu'on retrouve aus­si dans plu­sieurs autres pays d'Europe. Euh... Et ça res­semble même aux m...So, what are the kuke­ri ? It's a tra­di­tion going back thou­sands of years. People dress up as mons­ters to scare evil spi­rits, to drive away evil spi­rits. They make a lot of noise because noise scares away evil spi­rits. Um... In Bul­ga­ria, each vil­lage has its own unique cos­tume desi­gn. The cos­tumes are all hand­made. And they always have lots of bells, because bells make noise, to scare away the evil spi­rits. And it's a pagan tra­di­tion that exists in other Euro­pean coun­tries as well. Um... And it's even simi­lar to the m...
Comme vous voyez, c'est assez extra­or­di­naire ! Euh... C'est impres­sion­nant, les dégui­se­ments, ou les... les cos­tumes. Euh... Et j'ai l'impression que c'est vrai­ment fait avec des vraies plumes  d'oiseaux et des vraies four­rures d'animaux ! Donc, déso­lée pour les végans et les végé­ta­liens et les végé­ta­riens !As you can see, it's pret­ty ama­zing ! Um... The dis­guises are real­ly impres­sive, or rather... the cos­tumes. Um... And I'm pret­ty sure they're made with real bird fea­thers and ani­mal pelts ! So, sor­ry for all the vegans and vege­ta­rians wat­ching !
Mes kuke­ri pré­fé­rés, c'est ceux-ci, qui res­semblent à Chew­bac­ca ! Leur cos­tume est fait avec le poil d'une chèvre bul­gare qui a le poil très long et qu'on élève spé­cia­le­ment pour ça.My favo­rite kuke­ri are these ones that look a bit like Chew­bac­ca ! Their cos­tumes are made from the hairs of a breed of Bul­ga­rian goat with real­ly long hair, and which is bred spe­ci­fi­cal­ly for this pur­pose.
Il y a par­tout des gens dégui­sés et qui s'amusent. Il y a une ambiance de car­na­val. Tout le monde s'amuse et par­ti­cipe. Même les enfants !

Eve­ryw­here, there's people in cos­tumes having fun. There's a real car­ni­val atmos­phere. Eve­ry­bo­dy has fun and par­ti­ci­pates. Even the chil­dren !
J'espère que vous avez aimé voir les kuke­ri avec moi à Per­nik en Bul­ga­rie. Ça, c'est ma cloche ! C'est quelque chose de vrai­ment cool. J'ai vrai­ment aimé ! C'est cool de voir ça parce que c'est une vieille tra­di­tion mil­lé­naire et c'est l'fun de voir que ça existe encore, même si là, ici, c'est sous forme de car­na­val. Mais dans les vil­lages, ça existe encore pour de vrai, avec tous ces cos­tumes et les cloches et tout. Et il y a vrai­ment une atmo­sphère de car­na­val, donc c'est agréable, et il y a de la bouffe par­tout. Et c'est un fes­ti­val fami­lial. Il y a plein d'enfants. Même les enfants sont en cos­tume, des fois, donc, euh... Ça vaut la peine. Ça vaut même la peine de bra­ver le froid pour venir voir ça ! Mais là on rentre à Sofia pour se réchauf­fer. Bye !I hope you enjoyed seeing the kuke­ri with me in Per­nik, Bul­ga­ria. That's my bell ! It's a real­ly cool event. I loved it ! It's cool to see because it's an ancient, mil­len­nia-old tra­di­tion and it's great that it still exists, even if here, it's in the form of a car­ni­val. But in the vil­lages, the tra­di­tion abso­lu­te­ly still exists, with the cos­tumes and the bells and eve­ry­thing. And there's a real car­ni­val atmos­phere, so it's great, and there's food eve­ryw­here. And it's a fami­ly-friend­ly fes­ti­val, too. There's chil­dren eve­ryw­here. The chil­dren are in cos­tumes too, some­times, so, um... It's worth it. It's even worth bra­ving the cold to come and see it ! But now we're hea­ded back to Sofia to warm up. Bye !

Quiz

Cli­quez sur l’icône pour accé­der au quiz stan­dard :

Cli­quez sur l’icône pour accé­der au quiz ver­sion facile :

Hélène Cormier

Je m’appelle Hélène, je suis prof de français et je voyage beaucoup. Je fais ces vidéos dans le but d'aider ceux et celles qui apprennent le français. J'espère que vous trouverez mes vidéos intéressantes et qu'elles vous permettront d'améliorer votre compréhension orale dans le plaisir !

Tous les articles

Commentez

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je m’appelle Hélène, je suis prof de français et je voyage beaucoup. Je fais ces vidéos dans le but d'aider ceux et celles qui apprennent le français. J'espère que vous trouverez mes vidéos intéressantes et qu'elles vous permettront d'améliorer votre compréhension orale dans le plaisir !

Infolettre



Facebook Pagelike Widget