On s’envole pour Penang ! Vous venez ?

Transcription

Bon­jour ! Je m’appelle Hélène, et je me pro­mène !

Ça fait deux mois qu’on est en Thaï­lande, et notre visa est sur le point d’expirer. Heu­reu­se­ment, Penang est tout près. C’est le temps pour un « visa run ».

Je vous emmène avec moi en avion, ça va être un petit peu comme une visite gui­dée vir­tuelle. Alors sui­vez le guide !

C’est le comp­toir d’Air Asia, ça fait une demi-heure qu’on attend… C’est un mons­trueux bor­del ! Ça s’engueule dans toutes les langues, c’est assez exo­tique ! C’est un beau mélange de cultures !

Heu­reu­se­ment qu’on avait seule­ment des bagages à main, ça a été beau­coup plus vite pour nous. On a évi­té les files d’attente. On a juste pas­sé la sécu­ri­té, et on est main­te­nant dans l’avion, prêts à décol­ler.

On est en avion. On est en route vers Penang, en Malai­sie. On est par­tis de Bang­kok, en Thaï­lande. On est sur un vol de Air Asia, qui est une com­pa­gnie « low-cost ». Je sais pas com­ment on dit « low-cost » en fran­çais. Je vais cher­cher et je vais le mettre dans les sous-titres.

Nor­ma­le­ment, dans un vol inter­na­tio­nal, il y a un petit repas d’inclus. Mais ici, il faut tout payer, si on veut quelque chose. Donc ça, c’est notre menu. Notre menu payant, avec plein de cochon­ne­ries, du « junk food ». Mais il y a aus­si quelques repas. Donc le « nasi lemak », qui est un plat malai­sien ; le « chi­cken rice », qui est malai­sien ou chi­nois ; une lasagne ; un birya­ni végé­ta­rien de Hyde­ra­bad (ce serait mon pre­mier choix).

De toute façon, on n’avait pas besoin de man­ger, parce que le vol durait à peine deux heures. Donc voi­là, on est déjà ren­dus à l’aéroport inter­na­tio­nal de Penang, en Malai­sie.

On n’a pas besoin d’aller cher­cher nos bagages, parce qu’on les a ici. J’ai mon sac à dos. On s’en va au « Tun­tu­tan Baga­si ».

Donc voi­là, main­te­nant on a des puces : on a des numé­ros de télé­phone malai­siens, même si on est ici seule­ment pour cinq jours. Ça nous a coû­té un grand total de dix dol­lars cha­cun. C’est super, c’est pas cher, c’est super com­mode. Et c’est sou­vent comme ça dans beau­coup de pays qu’on visite.

Une demi-heure plus tard, on est ren­dus dans les belles rues de George Town. Alors dans les pro­chaines vidéos, je vais vous faire décou­vrir Penang.

Alors voi­là, c’est tout pour aujourd’hui. J’espère que vous avez aimé ma vidéo. Abon­nez-vous à ma chaîne You­Tube pour voir toutes les vidéos, et à bien­tôt.

Le hall d’arrivée, c’est le « Balai Keti­baan ».

Version lente

Traduction anglaise

Fran­çaisEnglish
Bon­jour ! Je m'appelle Hélène, et je me pro­mène !Hi ! My name is Helene, and I'm wan­de­ring around.
Ça fait deux mois qu'on est en Thaï­lande, et notre visa est sur le point d'expirer. Heu­reu­se­ment, Penang est tout près. C'est le temps pour un "visa run".We've been in Thai­land two months, and our visa is about to expire. Lucki­ly, Penang is close by. It's time for a visa run.
Je vous emmène avec moi en avion, ça va être un petit peu comme une visite gui­dée vir­tuelle. Alors sui­vez le guide !I'm taking you with me on the plane, it'll be like a lit­tle vir­tual gui­ded tour. Fol­low the guide !
C'est le comp­toir d'Air Asia, ça fait une demi-heure qu'on attend... C'est un mons­trueux bor­del ! Ça s'engueule dans toutes les langues, c'est assez exo­tique ! C'est un beau mélange de cultures !This is the Air Asia coun­ter, we've been wai­ting for half an hour... It's a hor­rible mess ! People are yel­ling at each other in many dif­ferent lan­guages, it's quite exo­tic. A nice blend of cultures !
Heu­reu­se­ment qu'on avait seule­ment des bagages à main, ça a été beau­coup plus vite pour nous. On a évi­té les files d'attente. On a juste pas­sé la sécu­ri­té, et on est main­te­nant dans l'avion, prêts à décol­ler.Lucki­ly, we only had hand lug­gage, so it went fast for us. We avoi­ded the lines. We just had to go through secu­ri­ty, and now we're on board, rea­dy for takeoff.
On est en avion. On est en route vers Penang, en Malai­sie. On est par­tis de Bang­kok, en Thaï­lande. On est sur un vol de Air Asia, qui est une com­pa­gnie "low-cost". Je sais pas com­ment on dit "low-cost" en fran­çais. Je vais cher­cher et je vais le mettre dans les sous-titres.We're on the plane, on our way to Penang, Malay­sia. We left from Bang­kok, Thai­land. We're on a flight with Air Asia, a low-cost air­line. I don't know how to say "low cost" in French. I'll look it up and put it as a cap­tion.
Nor­ma­le­ment, dans un vol inter­na­tio­nal, il y a un petit repas d'inclus. Mais ici, il faut tout payer, si on veut quelque chose. Donc ça, c'est notre menu. Notre menu payant, avec plein de cochon­ne­ries, du "junk food". Mais il y a aus­si quelques repas. Donc le "nasi lemak", qui est un plat malai­sien ; le "chi­cken rice", qui est malai­sien ou chi­nois ; une lasagne ; un birya­ni végé­ta­rien de Hyde­ra­bad (ce serait mon pre­mier choix).Usual­ly, on an inter­na­tio­nal flight, the meal is inclu­ded. But on this flight, we've got to pay for eve­ry­thing if we want to eat. So this is our menu. Our paying menu, filled with junk food. But there's also some meals. There's "nasi lemak," a Malay dish ; chi­cken rice, which is Malay or Chi­nese ; lasa­gna ; and vege­ta­rian birya­ni from Hyde­ra­bad, which would be my first choice.
De toute façon, on n'avait pas besoin de man­ger, parce que le vol durait à peine deux heures. Donc voi­là, on est déjà ren­dus à l'aéroport inter­na­tio­nal de Penang, en Malai­sie.Any­way, we didn't have to eat because the flight was only two hours. So here we are, at Penang Inter­na­tio­nal Air­port, in Malay­sia.
On n'a pas besoin d'aller cher­cher nos bagages, parce qu'on les a ici. J'ai mon sac à dos. On s'en va au "Tun­tu­tan Baga­si".We don't need to go pick up our lug­gage because we have them alrea­dy. I've got my back­pack here. We're going to the "Tun­tu­tan Baga­si."
Donc voi­là, main­te­nant on a des puces : on a des numé­ros de télé­phone malai­siens, même si on est ici seule­ment pour cinq jours. Ça nous a coû­té un grand total de dix dol­lars cha­cun. C'est super, c'est pas cher, c'est super com­mode. Et c'est sou­vent comme ça dans beau­coup de pays qu'on visite.There we go, we've got SIM cards. We have Malay­sian phone num­bers, even though we're only here for five days. It cost us a grand total of ten dol­lars each. It's awe­some and cheap, and super conve­nient. And it's often like that in the coun­tries we visit.
Une demi-heure plus tard, on est ren­dus dans les belles rues de George Town. Alors dans les pro­chaines vidéos, je vais vous faire décou­vrir Penang.Half an hour later, we've arri­ved in the pret­ty streets of George Town. In the next videos, I'll show you around Penang.
Alors voi­là, c'est tout pour aujourd'hui. J'espère que vous avez aimé ma vidéo. Abon­nez-vous à ma chaîne You­Tube pour voir toutes les vidéos, et à bien­tôt.So there you go ! That's it for today. I hope you enjoyed my video. Sub­scribe to my You­Tube chan­nel to see all my videos, and see you soon.
Le hall d'arrivée, c'est le "Balai Keti­baan".The arri­val hall is "Balai Keti­baan."

Questions de compréhension

Cli­quez sur l’icône pour accé­der au quiz :

Prononciation

Le « E qui dis­pa­raît – 2e par­tie

Hélène Cormier

Je m’appelle Hélène, je suis prof de français et je voyage beaucoup. Je fais ces vidéos dans le but d'aider ceux et celles qui apprennent le français. J'espère que vous trouverez mes vidéos intéressantes et qu'elles vous permettront d'améliorer votre compréhension orale dans le plaisir !

Tous les articles

Commentez

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je m’appelle Hélène, je suis prof de français et je voyage beaucoup. Je fais ces vidéos dans le but d'aider ceux et celles qui apprennent le français. J'espère que vous trouverez mes vidéos intéressantes et qu'elles vous permettront d'améliorer votre compréhension orale dans le plaisir !

Infolettre



Facebook Pagelike Widget